Masterole
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum sur les jeux de rôles
 
AccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-25%
Le deal à ne pas rater :
-25% Figurines Funko – Calendrier d’Avent Harry Potter 2022
18 € 24 €
Voir le deal

 

 Chroniques oubliées, Demi-dieu.

Aller en bas 
AuteurMessage
Nath
Administrateur
Administrateur
Nath


Féminin
Nombre de messages : 6971
Age : 55
Localisation : Dinard
Date d'inscription : 29/10/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Nolorine Pourprelune
Race: Elfe
Points de vie:
Chroniques oubliées, Demi-dieu. Left_bar_bleue0/0Chroniques oubliées, Demi-dieu. Empty_bar_bleue  (0/0)

Chroniques oubliées, Demi-dieu. Empty
MessageSujet: Chroniques oubliées, Demi-dieu.   Chroniques oubliées, Demi-dieu. Icon_minitime1Dim 28 Aoû - 11:18

Will fait un bond dans son lit lorsque la sonnerie du téléphone lui vrille le crâne. Sans ouvrir les yeux, il tâtonne frénétiquement pour atteindre cette satanée machine. La fiesta de la veille, par le biais d'une bonne migraine, se rappelle douloureusement à son bon souvenir et il n'a qu'une envie : replonger dans la béatitude du sommeil ! Hélas, ce fichu engin de malheur ne le lui permet pas et il envisage, durant une seconde, de le balancer contre le mur pour le faire taire.

°° Mauvaise idée, ça. Je serais obliger de courir m'en racheter un autre...sans parler du bruit qu'il ferait en se fracassant...°°

A cette dernière idée, il grimace et se résout à répondre. D'une voix pâteuse, il grogne.


- Ouais, allo ?

La voix de Matt, amusé, lui répond.

- Laisse-moi deviner...tu es toujours au pieu, hein ?

Le cerveau encore embrumé, Will avoue.

- Gagné...

Matt soupire et réplique.

- Alors bouge-toi le popotin parce que j'arrive dans deux minutes ! Je te rappelle qu'on a rendez-vous avec Ben et Alex dans 20 minutes sur le parking du Walmart !

Will écarquille les yeux et se frappe le front.

- Oh merde !

Matt glousse.

- Comme tu dis ! Fonce sous la douche et ramènes tes fesses sur ton perron !

Will raccroche et saute de son lit. Il vacille une seconde, légèrement étourdi, réussit à se stabiliser et court jusqu'à sa salle de bain. Sa première action, une fois devant le miroir de son meuble à pharmacie, est de prendre deux aspirines qu'il fait passer avec un filet d'eau. Une fois cette chose primordiale accomplie, il se douche, se lave les dents deux fois, histoire de faire passer le goût pâteux qu'il a dans la bouche et s'habille en quatrième vitesse.

°° Heureusement que j'ai eu la bonne idée de préparer mon sac hier matin, sinon j'étais mal barré ! °°

Dans le couloir de l'entrée de la maison, son sac de voyage l'attend bien sagement. Il le prend, sort et ferme sa porte à clé. Juste à temps...le 4x4 de Matt arrive au bout de la rue. Il pousse un soupir de soulagement. Au moins, ne se fera t-il pas incendié pour avoir fait attendre son ami. La voiture s'arrête devant lui et Will embarque aussitôt. Il sourit, content de lui.


- Tu vois, pile poil à l'heure !

Matt lui jette un regard plein de commisération.

- C'est beau les certitudes...ça fait deux fois que je fais le tour de ton pâté de maison, feignasse !

Will se renfrogne.

- Ouais bon, ça va. Tu aurais pu tout autant te stationner devant et attendre.

Matt lui offre un sourire radieux.

- Et rater tes superbes voisines qui font leur jogging matinale ? T'es pas bien ?

Les deux amis pouffent de rire tandis que le 4x4 roule vers le lieu de rendez-vous. Pendant ce temps, sur le parking du Walmart, Alex peste.

- Mais c'est pas vrai, qu'est ce qu'ils font ?

Ben lève la tête de son PC portable et la regarde, surpris.

- Ils ont du retard ?

Alex lui lance un regard noir.

- Ils devraient être ici depuis plus d'une heure !

Ben hausse les épaules et demande.

- Ben pourquoi tu les appellent pas ?

Alex lève les yeux au ciel, comme s'il venait de dire une insanité.

- Et leur montrer que je m'impatiente ? Sûrement pas !

Ben secoue la tête.

- Pff, les femmes, je ne les comprendrais jamais !

Alex fronce le nez mais ne réplique pas. Soudain, son visage s'illumine.

- Ah les voilà enfin !

Le 4x4 de Matt s'arrête à côté de celui d'Alex. Ils baissent simultanément les vitres et discutent quelques instants. Matt demande finalement.

- Tu me suis ?

Alex acquiesce d'un hochement de tête.

- Pas de problème !

Les deux 4x4 quittent le parking du Walmart de Philadelphie direction la Wharton State Forest et le Timberline Lake Camping Resort où les quatre amis ont réservé des chalets pour le week-end. Au programme : pêche sur la Wading River, ballade en canoé et farniente. Il y a bien longtemps que le quatuor n'a pas eu l'occasion de se réunir ainsi, comme quand ils étaient adolescents. Alors que les deux véhicules s'éloignent sur la route, Podinia baisse ses jumelles et parle dans le petit casque-micro qu'elle porte en guise de serre-tête.

- Ils viennent de quitter le parking, Ocylie, suis-les !

Dans un véhicule des plus passe-partout, Ocylie s'incruste dans la circulation et suis les quatre amis, inconscients du danger qui les menacent. Au bout d'un peu plus d'une heure de route, les 4x4 arrivent au Timberline Lake Camping Resort et commence à s'installer dans leur chalet respectif. Une fois cette tâche accomplie, Ils préparent un barbecue pour le repas du midi avec entrain. Ils déjeunent, riant, détendus tandis que Podinia rejoins sa sœur Ocylie dans une tente, à une trentaine de mètres de là. Les deux femmes discutent entre elles en chuchotant. Podinia savoure  l'instant présent.

- Enfin...on y est presque !

Ocylie pondère l'impatience de sa sœur.

- En effet, alors ne gâchons pas tout en nous précipitant ! Il nous a fallu des mois de surveillance pour trouver le moment adéquat pour agir. Cette petit virée en forêt est une bénédiction pour nous. Ils vont aller se promener, s'éloigner des autres et on pourra alors attaquer sans risquer d'avoir des témoins !

Podinia en glousse de plaisir.

- Des demi-dieux qui s'ignorent, ça devient une rareté ! D'après toi, ils sont enfants de quelle divinité ?

Ocylie hausse les épaules.

- Qu'importe ! Leurs âmes seront une véritable délectation pour nous, ma sœur ! Un festin qui augmentera notre puissance !

Malgré ses efforts, elle n'arrive pas à s'empêcher de saliver. Dans peu de temps, elles vont passer à l'attaque, déchiqueter de leurs griffes acérées les chairs de cette engeance divine et s'enfoncer d'avantage encore dans leur rébellion contre les dieux et les titans.

°° Qu'ils aillent tous aux enfers ! Devenir notre propre maître est ce que nous avons fait de mieux ! °°

Les deux femmes restent bien cachées et attendent. Les quatre amis, après un déjeuner joyeux et arrosé, décident d'aller faire une promenade sur les sentiers de la forêt, pour digérer tranquillement. s'équipant tous d'un petit sac à dos avec un GPS intégré, quelques rations de survie et une gourde d'eau, ils quittent le camping à pied et s'enfoncent dans la verdoyante fraîcheur des bois. Matt, amusé, déclare en montrant les sacs à dos.


- Tu as raison d'avoir insisté pour qu'on prenne quelques rations de survie, Alex. On ne sait jamais, si d'ici ce soir on mourrait de faim !

Alex lui tire la langue avant de répliquer.

- Rigole si tu veux mais on ne sait jamais ce qui peut arriver ! Prévoir de quoi tenir en attendant les secours au cas où ils nous serait impossible de rentrer de nous-mêmes est une sécurité.

Matt hoche la tête, redevenant sérieux.

- Tu as raison, toubib !

Alex sourit, ravie de voir qu'il se range à sa réflexion.

- Ne m'appelle pas toubib ! Ici pas de docteur Alexandra Walker qui tienne...je suis en repos !

Matt approuve et se montre du doigt.

- Ouais, c'est vrai. Pas de Matthew Garett, chasseur de primes, non plus ! Juste Matt pour le week-end.

Ben renchérit.

- Pas de Bénédict Monroe, bibliothécaire mais Ben, le vacancier !

Will glousse tout en hochant la tête.

- Et pas de sergent William Ackerman non plus, juste un gars qui savoure le moment présent avec sa bande d'amis. !

Tandis qu'ils discutent et plaisantent, ils s'éloignent de plus en plus et bientôt seuls les bruits de la forêt se font entendre autour d'eux. C'est ce moment que choisit Ocylie pour sortir de la cachette que lui procurait un arbre. Elle se place au milieu du sentier et croise les bras, tout sourire. Mais ce sourire n'a rien d'amical, non, il est carnassier et apporte aussitôt aux quatre amis un sentiment de malaise. Le quatuor regarde cette femme d'une trentaine d'années environ, vêtue d'un survêtement noir et de baskets, avec surprise. Les yeux verts, les cheveux châtains, d'apparence très banal, pourquoi leur barre t-elle ainsi la route ? L'étonnement passé, ils se rendent compte soudain que son sourire est tout sauf engageant et que quelque chose de profondément désagréable émane de sa personne. Will est le premier à prendre la parole.

- Euh, bonjour, un problème, madame ?

Un petit cri de surprise fait se retourner Will, imité presque simultanément par les deux autres garçons. C'est Alex qui vient de le pousser en découvrant une femme quasi identique à celle devant eux. Cette femme porte un jeans, des baskets et un tee-shirt noir pour la différencier de la première. En réponse à la question de Will, Podinia réplique.

- Un problème, demi-dieu ? Mais non, il n'y a aucun problème...du moins pour moi et ma sœur.

Will écarquille les yeux de stupeur.

- Demi-dieu ? Qu'est ce que c'est que cette connerie ? C'est un canul...oh putain !?!

Il s'étrangle presque en voyant Podinia se métamorphoser peu à peu. Son corps grandit pour atteindre les deux mètres de haut, ses mains se transforment en griffes longues et acérées, sa bouche s'élargit pour laisser apparaitre des crocs effilés et des ailes apparaissent dans son dos. Sa voix devient un peu plus aigüe. De l'autre côté, Ocylie se transforme pour prendre la même apparence que sa sœur. Terrifiés, Alex et Ben se pelotonnent l'un contre l'autre, tremblant comme des feuilles devant cette impossible cauchemar qui se tient devant eux. Will et Matt, pourtant aussi effrayés que les deux autres réagissent différemment. Il se mettent, chacun, devant l'une de ces créatures pour protéger les autres. Will fait face à Ocylie tandis que Matt se retrouve face à Podinia. Du fond de son abîme de terreur, Ben réussit à balbutier.

- Des...des harpies ! Ce sont des harpies ! Mais c'est pas possible, ça n'existe pas !

Il secoue la tête, incapable d'appréhender plus que ce qu'il vient de comprendre. Il préfère se réfugier dans un déni pour se protéger de la folie qui le guette, implacable. Ocylie n'attend pas plus longtemps et d'un coup d'aile se propulse sur Will, bras tendus, toutes griffes dehors. Alors qu'elle s'apprête à le labourer, Will serre le poing et sent une force nouvelle l'envahir. Au moment où la harpie va l'atteindre, il se décale légèrement, évite ses griffes acérées et lui envoie son poing en pleine figure. Sa main, devenue trois fois plus grosse que la normale, percute la bouche d'Ocylie, lui brise les crocs et la mâchoire et l'envoie bouler. La harpie pousse un cri strident de douleur tout en s'écrasant lourdement dans les gravillons du sentier forestier.

Au même moment, Podinia charge Matt, bien décidée à le lacérer de ses griffes. Matt sent alors une énergie fabuleuse envahir son corps tandis que tout autour de lui se met à bouger au ralenti. Il évite alors sans aucun souci l'attaque de la harpie et en profite pour lui envoyer un coup de coude dans la nuque. Surprise, Podinia pousse un couinement de douleur et s'étale lamentablement sur le gravier. Elle n'y reste pas longtemps et se relève quasi-immédiatement. Mais aussi rapide soit-elle, elle n'arrive pas à égaler la rapidité de Matt qui ne cesse de courir autour d'elle pour la rouer de coups. Ocylie, malgré la vive douleur qu'elle ressent se relève à son tour pour faire face à Will. Sans lui laisser le temps d'attaquer, il joint ses deux énormes mains ensemble et lève les bras pour les laisser retomber de toutes ses forces sur la tête de la harpie. Un craquement terrible se fait alors entendre tandis que le crâne d'Ocylie s'enfonce dans son cou. La pression est si forte que la tête explose littéralement, éparpillant des morceaux de chair et d'os aux alentours.

Podinia pousse un hurlement de chagrin et de haine en voyant mourir sa sœur. La rage aidant, elle réussit à attraper le bras de Matt et plonge aussitôt ses crocs pour le mordre. Les dents pointues déchirent la peau et s'enfonce profondément dans la chair à vif. Matt pousse un rugissement de douleur et tente de se dégager de l'emprise de la harpie. Rien n'y fait, elle tient bon et continue à mordre. Matt sent la pression qu'elle met dans ses mâchoires et comprend qu'elle va lui broyer le bras s'il n'arrive pas à se sortir de ce mauvais pas rapidement. Il ne sait que faire lorsque soudain il voit un bout de branche percuter violemment la tête de Podinia. Sous le choc, la harpie lâche sa proie et secoue la tête, à moitié assommée. Elle n'a pas le temps de se remettre qu'un deuxième coup de branche vient lui éclater le côté du genou. Elle pousse un hurlement et s'écroule sur le sol. Elle est rouée de coups jusqu'à ce que Will arrive pour écraser sous son pied la tête de la harpie. Le craquement qui s'ensuit n'a rien à envier au précédent et une horrible bouillie rougeâtre vient ensanglanter le sentier.

Haletants, totalement sous le choc de ce qu'ils viennent de vivre, les quatre amis restent ainsi, tétanisés, pendant un temps qui leur parait durer une éternité. Enfin, Alex semble se réveiller de cet état second et se rend compte de la profonde blessure de Matt. Horrifiée, elle s'approche de son ami et lui prend le bras. C'est alors qu'elle sent une force bienfaisante irradiée en elle et qu'elle comprend qu'elle peut s'en servir pour guérir son ami. Elle suspend sa main au-dessus de la blessure de ce dernier et se concentre un peu. Une aura bleutée entoure sa main et vient peu à peu envahir la plaie et ses abords. Petit à petit, les chairs se reconstituent et la plaie se referme, ne laissant plus aucune trace de la blessure. Matt pousse un soupir de soulagement et remercie son amie. Soudain, un crépitement fait sursauter le quatuor et c'est avec effarement qu'ils voient les harpies brûler d'un feu verdâtre avant de s'évaporer complètement. La minute suivante, pas même une goutte de sang ne reste sur le sentier. Ben rompt le silence en demandant d'une voix mal assurée.


- Quelqu'un a une idée de ce qui vient de se passer, là ?

Matt réplique.

- On vient d'être touché par un rayon cosmique sûrement et on a tous développer des pouvoirs...putain on est des Avengers !

Un silence interloqué s'ensuit mais il ne dure pas longtemps. Les quatre amis se regardent tous avant d'éclater de rire. C'est un rire nerveux presque hystérique mais qui leur fait du bien et les soulage un peu de la tension extrême qu'ils viennent d'accumuler. Ils laissent aller leur hilarité jusqu'à ce que celle-ci s'arrête enfin. Alex prend alors la parole.

- Ben, je t'ai entendu dire qu'il s'agissait de...harpies ?

Ben hoche la tête.

- Oui, des harpies, comme dans la mythologie grecque. Vous ne connaissez pas ?

Matt hausse les épaules.

- Ben si, je suis pas idiot, j'ai vu Jason et les argonautes !

Alex sourit devant les références de son ami avant de répondre à son tour.

- Je me rappelle avoir lu un truc sur le sujet mais sans plus.

Will, quant à lui, secoue la tête.

- Non, moi ça me dit rien !

Ben montre la direction du camping.

- Retournons aux chalets, on va regarder ce qu'on peut trouver sur le sujet. En attendant, ce que je sais, c'est qu'elles volaient les âmes des gens. Après, je crois que ça varie d'une tradition à une autre.

Les quatre amis regagnent rapidement le camping et tous s'installent dans le chalet de Ben pour lui laisser le loisir de leur en dire plus. Après quelques recherches sur internet, Ben explique que les harpies étaient des divinités de la dévastation et de la vengeance divine. Elles enlevaient les âmes des mortels et les enfants qu'elles dévoraient.  Ben regarde ses compagnons avec désarroi.

- Mais pourquoi des harpies s'en prendraient à nous ?

Matt lève le doigt.

- J'ai une meilleure question : Qu'est ce que des harpies viennent faire en 2022 dans notre monde réel ?

Ben hausse les épaules.

- Je n'en sais fichtrement rien, Matt, mais je vais creuser la question en faisant des recherches plus poussées. En attendant, on fait quoi ?

Will se lève de son fauteuil.

- On remballe nos affaires et on retourne à Philadelphie !

Même si les quatre amis attendaient ce week-end depuis longtemps, l'envie de rester ici, sans savoir s'ils ne vont pas de nouveau subir une attaque de créatures sensées ne pas exister, leur est passée. Aussi rapidement que possible, ils refont leurs bagages et s'engouffrent dans leur 4x4. En fin d'après-midi, tous sont de retour en ville mais aucun n'a envie de rester seul chez lui. Alex les invitent donc à tous venir squatter chez elle, le temps de se remettre de cet événement qui vient de totalement chamboulé leur vie...



Suite à venir...
Revenir en haut Aller en bas
Nath
Administrateur
Administrateur
Nath


Féminin
Nombre de messages : 6971
Age : 55
Localisation : Dinard
Date d'inscription : 29/10/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Nolorine Pourprelune
Race: Elfe
Points de vie:
Chroniques oubliées, Demi-dieu. Left_bar_bleue0/0Chroniques oubliées, Demi-dieu. Empty_bar_bleue  (0/0)

Chroniques oubliées, Demi-dieu. Empty
MessageSujet: Re: Chroniques oubliées, Demi-dieu.   Chroniques oubliées, Demi-dieu. Icon_minitime1Ven 2 Sep - 3:12


Le lendemain, après un copieux petit-déjeuner, Ben utilise le PC d'Alex pour faire de nombreuses recherches. Pendant ce temps, les autres discutent entre eux, tournant et retournant les événements de la veille sans réussir à y trouver une explication rationnelle. Aucun d'eux n'osent sortir à l'extérieur de peur de se retrouver nez à nez avec une nouvelle monstruosité, sortie d'ils ne savent quel cauchemar. Ils parlent également des dons qu'ils ont montré durant cette attaque invraisemblable. Matt explique son incroyable rapidité, Will sa subite force herculéenne et Alex son don de guérison. Tous lorgnent du côté de Ben qui n'a montré aucun signe distinctif pendant le combat. Alex fait alors remarquer en levant un doigt en l'air.

- Il a su nous dire directement qu'il s'agissait de harpies !

Matt lui lance un regard interrogateur.

- Et alors ? Quoi d'étonnant à ça, il est bibliothécaire, non ? Il a une bonne connaissance générale, ce qui est plutôt normale vu son taff.

Alex secoue la tête.

- C'est vrai mais là, ça demandait une connaissance plus pointue des choses touchant à la mythologie grecque. Et puis, c'est une chose de reconnaître une définition dans un livre, c'en est une autre que d'identifier immédiatement une créature de légende lorsqu'elle se trouve devant toi !

Will et Matt réfléchissent un moment au paroles, pleines de bon sens, de leur amie avant de lui répondre. Matt hausse les épaules d'un air indécis.

- Peut-être...alors il aurait quoi comme super-pouvoir...le don d'identifier toutes les choses qu'il voit ?

Will ajoute.

- Ouais comme une sorte de puits de sciences.

Matt hoche la tête.

- Un Wikipédia vivant, quoi.

Ben qui, malgré ses recherches, les entends parfaitement se met à pouffer.

- Un Wikipédia vivant...on me l'avait encore jamais faite celle-là !

Il hoche la tête.

- Pourtant, vous n'avez pas vraiment tord. Quand on a été confronté à ces deux harpies, j'ai su instinctivement ce qu'elles étaient. Vous dire comment j'ai pu le savoir, ça par contre...mystère.

Après plusieurs heures de recherches et plusieurs feuillets imprimés, Ben lâche enfin le PC pour venir s'installer dans le salon, un dossier constitué en main. Il étale sur la table basse les feuillets et commence ses explications.

- bon, voilà ce que j'ai pu trouvé à propos des créatures légendaires...

Il montre les images qui représentent les différentes formes que prennent les harpies selon les peuples et les époques.

- Comme vous le voyez, ces monstres changent de forme selon les pays mais gardent toujours ou presque les mêmes caractéristiques : elles châtiaient les âmes pécheresses vis à vis des dieux et en dévoraient certaines. Les mets qu'elles préféraient bouloter, ce sont les enfants !

Matt siffle un coup.

- Et tu as passé la journée pour nous sortir ça ? Eh ben...

Ben lui décoche un regard assassin.

- Non, tête de pioche, j'ai aussi trouvé des témoignages éparpillés sur plusieurs centaines d'années et dans des pays très éloignés les uns des autres concernant des créatures mythologiques vu sur terre.

Matt hausse un sourcil.

- Et tu crois qu'ils sont vrais ?

Ben se gratte la tête.

- J'en sais rien, mon vieux. Avant, je t'aurais sans doute répondu non mais depuis hier...

Il secoue la tête.

- Je crois que certains témoignages doivent avoir un fond de vérité. J'ai répertorié quelques club de passionnés sur le sujet et un tout particulièrement.

Alex demande.

- Pourquoi ? qu'a t-il de plus que les autres ?

Ben sourit.

- Il est justement ici, dans notre ville !

Will, resté silencieux jusqu'à maintenant prend la parole.

- Alors, allons leur rendre visite !

Matt grimace.

- Pour quoi faire ? Leur dire ce qu'on a vécu ? Ils vont nous prendre pour des gros mythos...

Ben secoue la tête.

- Tu oublies que c'est un club de passionnés. Avec un peu de chance, ils auront des infos que nous n'avons pas et ça pourrait nous aider.

Le début de soirée étant là, ils remettent leur visite au "Club d'Idyie" pour le lendemain matin. Ben explique qu'Idye est la déesse de la connaissance et que le nom du club doit donc avoir un rapport avec tout ce qui touche à la mythologie grecque. La nuit de nos quatre amis est peuplée de rêves et de cauchemar ayant tous comme lien les créatures légendaires. Au matin, durant le petit-déjeuner, Will expliqu avoir combattu un géant, Matt avoir fait une course effrénée sur des hippocampes géants avec Poséidon, Ben avoir passer sa nuit à écrire dans des grimoires gigantesques de plusieurs mètres au carré et Alex, avoir joué de la harpe avec Apollon. Alex, une fois la vaisselle lavée et rangée, téléphone au QG du club et demande s'ils peuvent passer pour discuter avec un adhérent. On lu répond par l'affirmative et elle raccroche, satisfaite. Une fois tous le monde prêt, Will et Matt prennent le premier 4x4 et Alex et Ben le second. Ils ont convenu qu'il valait mieux prendre les deux véhicules au cas où ils seraient de nouveau en danger.

Le QG du club se trouve dans un parc arboré magnifiquement entretenu et dans une spacieuse demeure de type colonial. Ils sont accueillis par une dame d'une cinquantaine d'années aux yeux verts et aux cheveux grisonnants. elle porte des lunettes qui grossissent ses yeux et possède un sourire amical. Elle les emmène jusqu'à un salon cossu où des fauteuils en cuir marron sont disposés autour d"une petite table basse en bois ouvragée. L'immense cheminée qui orne tout un pan du mur est, pour l'heure, éteinte mais il n'est pas difficile d'imaginer le bien-être que l'on doit ressentir en hiver, lorsqu'un feu de cheminée éclaire toute la pièce. La femme se présente comme étant Ashley Donovan, professeur d'histoire à la "Saint Joseph's University". Quand le professeur Donovan demande la raison de leur visite, Alex n'y va pas par quatre chemins et dévoile tout ce qui leur est arrivé depuis leur départ pour le camping jusqu'au moment où ils arrivent ici. Au fur et à mesure de son récit, le prof. Donovan écarquille les yeux et Ben grimace, persuadé qu'elle va les mettre à la porte, les prenant soir pour des fous, soit pour de mauvais plaisantins. Le prof. Donovan laisse Alex terminer son histoire avant de fixer les quatre amis, un par un en silence. Elle se lève alors pour leur dire.


- Veuillez m'attendre ici, je reviens dans une minute.

A peine est-elle sortie de la pièce que Matt grommelle.

- Elle est partie téléphoner à un hôpital psychiatrique, là...ils vont venir nous chercher dans cinq minutes !

S'attendant aux rires de ses amis devant son trait d'humour, il déchante très vite en voyant leur regard inquiet. Mal à l'aise, il tente de se rattraper.

- Euh, je déconnais, hein, le prenez pas au pied de la lettre.

Ben fait une petit moue.

- Tu n'es peut-être pas loin de la vérité...

Un voix féminine et douce se fait alors entendre.

- La vérité est ailleurs, cher monsieur...

Matt lève le doigt.

- X-Files !

La nouvelle arrivée sourit, amusée.

- Tout à fait, vous avez une bonne connaissance des vieilles séries télévisées.

Matt bombe le torse, fier comme un coq face à ce compliment. La dame retient un gloussement et se présente.

Je suis Cassandra Papadopoulos, enchantée.

Ben fronce les sourcils.

- Papadopoulos ? C'est grec, non ?

Cassandra hoche la tête.

- C'est exact, monsieur, ma mère est d'origine grecque.

Elle s'assoit, regarde le quatuor avec intensité comme si elle le jaugeait avant de reprendre la parole.

- Soyez les bienvenus parmi nous, demi-dieux !

Un silence gêné suit sa phrase. C'est Will qui reprend la parole le premier.

- Pourquoi dites-vous...

Cassandra lève la main pour l'interrompre.

- Ce que je vais vous dévoilez maintenant va changer votre vision du monde.

Elle pousse un petit soupir.

- Bien que cette vision a déjà été bien écornée par votre rencontre avec les harpies. Je vais commencer par vous dire que l'un de vos parents est une divinité grecque, ce qui fait donc de vous des demi-dieux. Vous avez eu un aperçu des dons que vous avez hérité de votre parent divin et ces derniers deviendront plus puissants avec le temps et vous en développerez certainement d'autres au cours de votre vie.

Elle laisse un temps de latence s'installer afin de laisser aux quatre amis le temps de digérer ce qu'elle vient de leur dévoiler. Matt rompt le silence en demandant.

- Malgré l'heure matinale, je prendrais bien un triple whisky, moi !

Cassandre glousse avant d'appuyer sur une petite sonnette près de son fauteuil.

- Je vais faire préparer un plateau.

Elle regarde les autres.

- Désirez autre chose ? Du thé ? Du café ?

Alex demande un café mais les autres optent pour du whisky. Ils savent qu'ils sont là pour un moment, le temps que Cassandre réponde à toutes leurs questions...


A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Nath
Administrateur
Administrateur
Nath


Féminin
Nombre de messages : 6971
Age : 55
Localisation : Dinard
Date d'inscription : 29/10/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Nolorine Pourprelune
Race: Elfe
Points de vie:
Chroniques oubliées, Demi-dieu. Left_bar_bleue0/0Chroniques oubliées, Demi-dieu. Empty_bar_bleue  (0/0)

Chroniques oubliées, Demi-dieu. Empty
MessageSujet: Re: Chroniques oubliées, Demi-dieu.   Chroniques oubliées, Demi-dieu. Icon_minitime1Sam 3 Sep - 2:02


Une fois les boissons servies, Cassandra reprend ses explications.

- Comme vous venez de le découvrir, le monde est bien plus complexe qu'il n'y parait. Les divinités existent et le paranormal également. Les créatures de légende sont bien réelles même si elles ont appris, avec le temps, à se dissimuler au yeux des humains pour rester en vie.

Ben l'interrompt.

- Quand vous dites les divinités, vous parlez des dieux de la Grèce antique ?

Cassandra approuve.

- Oui. Jadis, les panthéons égyptiens et nordiques existaient aussi mais ils se sont peu à peu affaiblis, oubliés par leurs adorateurs. Pour éviter qu'ils ne disparaissent totalement, les olympiens leur ont proposé d'absorber leur énergie divine et de la fusionner avec la leur. C'est pourquoi les olympiens sont encore là aujourd'hui. Cela et le fait qu'ils sont restés populaires aux yeux des hommes modernes...même si c'est sous la forme de mythes et de légendes.

Elle soupire.

- Mais les choses ont changé avec le temps...des créatures se sont libérées du joug de leur maître pour agir en solo, comme les harpies que vous avez affronté, ou certains titans sont sortis de leur prison et n'ont de cesse de vouloir se venger des dieux. Ils le font par le biais de leurs progénitures et vous, comme moi, faisons partie de cette confrontation surnaturelle. C'est une guerre larvée, discrète, cachée aux yeux du commun des mortels mais elle est bien là. Nous, enfants des dieux, avons pour mission de trouver les enfants des titans afin de les détruire avant qu'ils ne constituent une réelle menace pour les dieux. Comprenez que si ces créatures arrivaient à être suffisamment nombreuses et à se coaliser, les titans attaqueraient à nouveau l'olympe. Si par malheur, l'olympe était détruite, l'humanité tomberait sous un joug impitoyable et cela serait l'enfer sur terre !

Les quatre amis restent bouche bée devant de telles révélations. Matt, le premier, réagit en prenant son verre et en le vidant d'une traite. Will et Ben font de même. Seule Alex regarde son café et regrette de n'avoir pas fait comme les autres : commander un whisky. Will toussote avant de déclarer.

- Bon ben, on voulait savoir, maintenant on sait !

Alex, un peu perdue, fixe Cassandra et lui demande.

- Et qu'est ce qu'on doit faire ?

Cassandra lui sourit.

- Ce que vous voudrez.

Alex la regarde sans comprendre. Le constatant, Cassandra développe.

- Vous pouvez retourner à votre vie d'avant. Rien ne vous en empêche, vous êtes libre de vos choix. Seulement, sachez que vous n'êtes pas à l'abri de vous retrouvez face à face avec des créatures surnaturelles. C'est même étonnant que vous ayez pu vivre une vie normale aussi longtemps sans y être confronter avant.

Elle hausse les épaules.

- En tout cas, si cela vous arrive, sachez que les engeances peuvent vous reconnaitre dès l'instant où elles vous voient alors que l'inverse n'est, hélas, pas toujours vrai. Certaines créatures ne pourront se cacher sous une autre apparence que la leur, mais ces dernières seront souvent perdues loin dans les forêts, les montagnes et tout autre lieu caché ou loin des hommes.

Matt l'interrompt.

- Ouais comme le yéti ou le big foot !

Cassandra acquiesce.

- Tout à fait !

Will demande alors.

- Et si on ne veut pas reprendre notre petite vie pèpère ?

Cassandre sourit.

- Dans ce cas, vous pouvez intégrer le bureau d'investigation planétaire ou BIP. C'est une organisation mondiale qui a des succursales dans le monde entier et qui a pour but d'enquêter sur des affaires qui sortent de l'ordinaire. Ces affaires cachent souvent la présence d'une ou plusieurs créatures surnaturelles qu'il faut éliminer au plus vite.

Devant la grimace de Matt, Cassandre ajoute.

- Mais vous pouvez tout autant monter votre propre agence ou groupe pour dénicher les titanides et autres créatures surnaturelles. Comme je vous dis, le choix vous appartient.

Ben fait un geste pour montrer les lieux et demande.

- Et le "Club d'Idyie", c'est une succursale du BIP ?

Cassandre secoue la tête.

- Non, c'est une agence privée. Bon nombre de nos adhérents sont des passionnés humains des dieux de l'Olympe. Certains sont même des agents.

Alex écarquille les yeux.

- Ah bon ? Je croyais que les humains devaient restés dans l'ignorance.

Cassandre précise alors.

- C'est vrai la majorité du temps mais quelquefois, les membres de votre famille ou vos proches, qui ont appris d'une manière ou d'une autre la vérité, décident de nous soutenir. D'autres humains, qui ont été confronté à une créature surnaturelle, peuvent aussi nous rejoindre pour nous aider dans notre lutte. Ils ne sont pas nombreux, croyez-moi.

Les quatre amis ont encore bien des questions à poser à Cassandre qui passe la journée à y répondre. Lorsque le soleil se couche, ils regagnent la maison d'Alex pour dîner avant de tous s'installer dans le salon pour un digestif. Là, Will regarde ses amis avant de prendre la parole.

- C'est dingue quand même...hier, j'étais juste un militaire de carrière et voilà que ce soir je suis le fils du dieu Arès...

Ben, hoche la tête.

- Et moi alors, j'apprends que ma mère est la déesse de la connaissance, Idyie.

Matt approuve.

- Ouais et moi le fils d'Hermès. Pas étonnant que je sois un rapide !

Alex soupire.

- Et moi...fille du dieu Asclépios.

Les quatre amis restent pensifs et on le serait à moins. toute leur vie vient d'être chamboulée et surtout, ils ont appris que l'un de leur parent humain n'était pas leur géniteur. Beaucoup de questions se bousculent dans leur tête, notamment savoir si leur parent humain était au courant ou non de la divinité de leur partenaire, au moment où ils étaient ensemble. En attendant d'avoir des réponses, Will demande aux autres.

- Alors, qu'est ce que vous allez faire ?

Les trois autres le regardent et restent silencieux. Il reprend alors.

- Pour ma part, je vais rejoindre le BIP. L'idée de parcourir le monde à la recherche de ces créatures me plait bien.

Ben grimace.

- Pas moi...à moins d'avoir un poste où je serais derrière un PC.

Will lève ferme le poing, pouce en l'air.

- Bonne idée, ça, être une sorte d'agent de liaison qui pourra fournir des infos précieuses rapidement aux agents de terrain.

Matt sourit.

- J'aime aussi l'idée de parcourir le monde en tant qu'agent du BIP. Vous vous rendez compte ? Si on me demande ce que je suis, je pourrais répondre je fais partie du BIP ! Tout le monde va croire que je ne veux pas dire le nom de ma boite !

Il pouffe de rire et les autres l'imitent. Alex, redevenant sérieuse déclare.

- Pour ma part, je ne sais pas trop...Je crois que pour le moment, je vais rester comme je suis. Peut-être que plus tard je vous rejoindrais...je verrais.

Les amis terminent leur digestif et chacun monte se coucher. Demain, commence pour eux une nouvelle vie. Une existence où les choses ne sont pas forcément ce qu'elles paraissent être...Une vie de demi-dieu !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Chroniques oubliées, Demi-dieu. Empty
MessageSujet: Re: Chroniques oubliées, Demi-dieu.   Chroniques oubliées, Demi-dieu. Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques oubliées, Demi-dieu.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masterole :: Les récits amateurs :: Chroniques oubliées contemporain-
Sauter vers: