Forum sur les jeux de rôles
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand on parle de Rolemaster

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bobbygawelle
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2021
Age : 43
Localisation : Saint Renan
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Arthur Debrefeuille
Race: Humain
Points de vie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Quand on parle de Rolemaster   Mer 30 Avr - 11:47

En me baladant sur la toile je suis tombé là dessus :

"...et oui, dans RoleMaster, 100 jets de dés pour créer un personnage, 1 seul pour qu’il finisse à la poubelle."

C'est dans cet article : http://www.portes-imaginaire.org/Menteur-tricheur.html#nh1

C'est article sur les menteurs et les tricheurs que l'on peut rencontré autour d'une table de jeu est rigolo et vaux une lecture complète.
Chacun retrouvera une situation qu'il a rencontré lors d'une partie... Very Happy et on pourra même reconnaître des amis Twisted Evil. Je dis ça mais je ne dis rien...

je retiendrais particulièrement un passage :
"Première solution : refuser de jouer...
Lorsque j’ai fait joué cette aventure, seul un personnage elfe a résister au sommeil, puis s’est fait ensuite assommé... Avec cette table, j’aurais sans doute pris mes clic et mes clac bien vite, sans même tenter de continuer l’aventure. Car oui, c’est une solution... Vous prévoyez que l’aventure commence d’une certaine façon ou qu’un événement se produise d’une façon et vos joueurs en décident autrement et feront tout pour que cela se réalise selon leur volonté : et bien la partie s’arrête. Ils refusent d’entrer dans votre aventure, refusez d’entrer dans la leur et trouvez d’autres joueurs. Après tout, s’ils commencent ainsi c’est que votre aventure ne les intéressent pas... ils ont un bestiaire et des figurines, ne vous inquiétez pas, ils s’occuperont..."


Ceux qui on joué avec moi comprendront...
Revenir en haut Aller en bas
http://masterole.forumsactifs.net
groumph
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 43
Localisation : une caverne près de Lyon
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Quand on parle de Rolemaster   Mer 30 Avr - 15:36

Effectivement , c'est pas mal, j'ai retrouvé beaucoup de vécu datant de mes premières parties de RM...
Revenir en haut Aller en bas
http://ggmdta.free.fr/
icien
Membre
Membre
avatar

Masculin
Nombre de messages : 92
Age : 44
Date d'inscription : 24/03/2008

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Grimwald Sombrehache
Race: Nain
Points de vie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand on parle de Rolemaster   Mer 30 Avr - 22:29

Ca rappel de bons et de mauvais souvenir.
Moi je n'ai qu'une seule règle: quand je suis maitre, je tache de faire passer le plaisir de jouer de mes joueurs avant le mien (c'est sans doute pour ça que je préfère être joueur).
Je m'accommode donc de tous les types de tricheurs ayant moi même par moment fait parti de chacun des types. (oui, yannick Perceval est né avec un niveau 20 dans son berceau...)

Quel joueur n'a jamais relancé un dé soit disant cassé.
Qui n'a jamais été pointilleux (ou a oublié d'appliquer) sur un point de règle qui le gênait "comment ça mon perso perd 20 en charisme quand il pleut ?!? non non, là c'est du crachin moi c'est lors d'une averse le -20" (Il n'y a pas mieux qu'un breton expliquer la différence entre 2 styles de pluie...).
Qui n'a jamais fait commencer un personnage plus haut que le niveau 1. (pour les besoins du temple du mal élémentaire je vous présente Perceval tri-classé chevalier-clerc-magicien 25-25-25 Tyr lui doit une faveur au fait)

Ce genre d'article est donc intéressant mais manque un peu d'introspection.

Je trouve que limiter la triche à:
- un MD qui triche c'est un bon MD
- un Joueur qui triche un gars qui ne devrait pas avoir sa place à une table.
Est un peu réducteur.

Sur ce, que celui qui n'a jamais triché (en tant que joueur hein parce que les MD ne font que ça) me jette le premier dé.
Revenir en haut Aller en bas
bobbygawelle
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2021
Age : 43
Localisation : Saint Renan
Date d'inscription : 27/08/2007

Feuille de personnage
Nom du Personnage: Arthur Debrefeuille
Race: Humain
Points de vie:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Quand on parle de Rolemaster   Mer 30 Avr - 22:53

Oui disons que c'est un avis parmi d'autres. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://masterole.forumsactifs.net
groumph
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 274
Age : 43
Localisation : une caverne près de Lyon
Date d'inscription : 21/04/2008

MessageSujet: Re: Quand on parle de Rolemaster   Ven 2 Mai - 16:20

Je suis d'accord, un peu de tricherie dans un moment critique ne fait de mal à personne, quoiqu'il m'arrive de contrôler le jet justement dans certains moments critiques. Mais à RM, si un jet de coup critique peut tuer, on peut dire que le système de règles fait qu'il y a souvent une solution pour s'en sortir ou au moins limiter les dégâts.

Ce qui m'a le plus épuisé, ce sont les négociateurs pur et dur du genre "c'est pas réaliste ton truc" ; quand on joue à un jeu dont l'argument de vente est justement le réalisme, (contre un poids lourd en règles), on a du mal à avaler ce genre de phrase.

Il m'est arrivé de me faire bouffer un peu par des joueurs de ce genre au début et puis après, j'ai appris à anticiper, (traduisez : je suis devenu parano).

J'ai beaucoup cherché à affiner certaines règles un peu rudes ou à leur donner une certaine cohérence, mais j'ai appris aussi à dire aux joueurs me reprochant par exemple de ne pas tenir compte précisément d'une loi physique sur la chute des corps : "oui mais dans mon monde c'est comme ça que ça marche".

Les vampires craignent l'ail ? Ah oui dans quel monde ? Dans le mien c'est une croyance de bonne femme, nul n'a jamais vérifié que cela fonctionnait réellement, en tout cas personne d'encore vivant pour le raconter.

Après tout nous sommes les "dieux" de notre monde, nous décidons des lois physiques et naturelles qui y ont cours, le tout est que ces règles soient les mêmes pour tous.

Je tiens à remercier Rémi, MJ bien avant moi et qui m'a donné cette lumineuse logique qui évite d'avoir à exclure les en...eurs de mouches tout leur leur fermant le clapet.

D'autant que certaines réflexions de ces personnes m'ont quand même permis de progresser sur la création de mon monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://ggmdta.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand on parle de Rolemaster   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand on parle de Rolemaster
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand on parle du loup... [PV. Kosovo] [Abandonné]
» sa veut dire quoi le onze montrealais quand on parle de impact
» Des visiteurs venus d'ailleurs, ooooooooooooooh !!!!! [Mission rang D]
» Quand on parle du loup, on en voit la queue ~ Matthew Aidan Fernandez
» PALLANDO ? Quand on parle du loup, on en voit la queue.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Masterole :: La boite de règles :: Les jeux de rôles-
Sauter vers: